C Entre Nous

Forum de discussion générale
 
FAQAccueilPortailRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrierGalerie

Partagez | 
 

 La nature de métamatière et la libération anticipée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude De Bortoli
Babillard
Babillard


Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 40
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: La nature de métamatière et la libération anticipée   Dim 28 Nov - 8:57

Bonjour,



Le propre d'un humain est de vivre.

Pour vivre, il faut naître.

Pour naître, nous devons passer par l'étape gestation.

Avant la naissance, ce n'est pas encore un humain. C'est un foetus. Après le décès, ce n'est plus un humain. C'est un mort humain.

Si l'étape gestation est interrompue, si la naissance n'a pas eu lieu, il n'y a pas d'humain. Il n'y a pas mort d'humain. Il n'y a pas naissance d'un esprit.



La nature de matière se protège contre la non conformité par la souffrance et la mort. Pas de souffrance morale pour une libération anticipée. Elle n'est donc pas contre nature matérielle.



Le foetus d'humain n'a pas encore l'appellation humain. Pour avoir cette appellation, il doit passer par l'étape naissance.

Le foetus fait parti du corps de la mère au même titre qu'un membre ou un organe. Elle en dispose à sa guise en fonction de ses envies et de ses dispositions à condition qu'une libération anticipée ne provoque pas une naissance suivie d'une mort des plus innocente.

S'il y a naissance, il y a vie, il y a humain.

S'il n'y a pas naissance, il n'y a pas vie. Il y a gestation. Il y a foetus.

Un humain est un être vivant parce qu'il est né.

Un foetus n'est pas un être vivant parce qu'il n'est pas né. C'est un organe faisant partie intégrante de la mère. Un organe éphémère avec un ADN différent. Elle en dispose à sa guise selon ses instincts et ses dispositions.

Un foetus ne peut pas mourir parce qu'il n'est pas né.

Une libération anticipée n'est pas un infanticide. C'est une extraction. A condition que celle ci ne provoque pas une naissance humaine suivie de la mort d'un humain des plus innocent.

Au premier cri, au premier souffle, il y a naissance, il y a humain.



Une libération anticipée, à condition qu'il n'y ai pas naissance, n'a pas de répercussion dans la nature de métamatière.



Le foétus n'est pas un organe "normal" faisant partie depuis toujours du corps de la mère. C'est un organe éphémère. Un organe à part. Il est issu de la fécondation. Il est donc toléré par le corps de la mère moyennent des désagréments. Ce n'est pas une greffe. Il n'y a pas rejet. Les nausées sont une "douceur" par rapport aux effets d'un rejet. Le foétus s'accroche comme un organe. Il se génère à ses dépends puis se libère pour devenir un être humain. La venue de l'organe éphémère perturbe le corps de la mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gégé
C-Entre-Nous Premier
C-Entre-Nous Premier


Masculin
Nombre de messages : 9004
Age : 63
Localisation : Chez lui dans son Bourbonnais non natal
Date d'inscription : 28/06/2005

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la libération anticipée   Dim 28 Nov - 13:33

sourire Coucou le revoilou. Je croyais qu'il s'était noyé dans son anti matière.

_________________
Quand l'écran s'allume je tape sur mon clavier, tous les mots sans voix qu'on s'dit avec les doigts
et merci à http://pestouille.free.fr pour les bannières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Controle Aérien de CEN
Controle Aérien de CEN


Féminin
Nombre de messages : 8043
Age : 69
Localisation : Près de la bonne mère
Date d'inscription : 10/07/2005

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la libération anticipée   Dim 28 Nov - 16:22

Non mais... c'est pas vrai !!!
Faut le noyer, que ce soit dans son anti matière ou toute autre substance !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli
Babillard
Babillard


Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 40
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la libération anticipée   Lun 29 Nov - 7:32

Antimatière et métamatière n'ont rien à voir.

L'antimatière fait partie de l'univers de matière.
La métamatière fait partie de l'univers de métamatière.

L'antimatière est étudiée par la Science.
La métamatière est étudiée par la Croyance.

La Science cherche désespérément de l'antimatière.
La Croyance vient de découvrir tout un univers de métamatière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auzelles
Concierge de C Entre Nous
Concierge de C Entre Nous


Féminin
Nombre de messages : 1212
Age : 67
Localisation : Entre Crau et Camargue
Date d'inscription : 01/02/2010

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la libération anticipée   Lun 29 Nov - 8:32

Mais il est encore là... vous ne l'avez pas noyé Fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.crau-et-camargue.fr/
Claude De Bortoli
Babillard
Babillard


Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 40
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la libération anticipée   Mar 30 Nov - 7:32

La définition logique et objective du foetus humain par une femme peut être troubler par ses instincts maternels.



Je suis un homme. Mon raisonnement et ma définition du foetus humain sont objectifs parce qu'ils ne sont pas troublés par des instincts maternels.





Le foetus est un organe spécial. Il est voué à devenir un être vivant. Il se génère dans le corps de la mère puis disparait du corps à la naissance du bébé. C'est un organe, spécial mais organe quand même, parce que seuls des organes peuvent rester dans le corps de la mère.





Un foetus existe comme un coeur ou un poumon. Il ne vit pas. Il existe. Vivre, c'est après la naissance. Extraies un poumon d'un corps humain, c'est une masse de chair inerte sans vie. Il existe tant qu'il est dans le corps. Sortit du corps, c'est une masse de chair sans vie. C'est la même chose pour un foétus libéré trop tôt du corps de la mère.



Tant qu'il est en gestation, le foetus suit sa lente évolution au dépend du corps de la mère comme un organe jusqu'à la naissance. Là, il disparait du corps de la mère et devient un être humain à part entière.


Mais si par malheur, une libération anticipée provoque une naissance suivie d'une mort, là c'est un odieux crime d'un être humain des plus innocent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la libération anticipée   Aujourd'hui à 6:53

Revenir en haut Aller en bas
 
La nature de métamatière et la libération anticipée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» P902 Libération
» Docteurs ONE et bureau FNTE : Délibération projet loi 40-09
» La libération filmée par les reporters américains.
» Décès de Gérard Théodore, Compagnon de la Libération
» Bal de la Libération 2012 - Reportage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C Entre Nous :: Entre nous dans la culture :: Du côté de l'actualité-
Sauter vers: