C Entre Nous

Forum de discussion générale
 
FAQAccueilPortailRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrierGalerie

Partagez | 
 

 Cher fils...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liberté
Controle Aérien de CEN
Controle Aérien de CEN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8043
Age : 69
Localisation : Près de la bonne mère
Date d'inscription : 10/07/2005

MessageSujet: Cher fils...   Lun 5 Nov - 23:06

En relisant un diaporama que j'ai reçu il y a quelques mois je ne peux m'empêcher de penser à mes parents... à ma mère, décédée il y a 18 mois, et à mon père qui aura 86 ans demain, dont la mémoire s'en va, petit à petit, et qu'il faut tenir par la main, comme un petit enfant...
Vous êtes peut-être aussi concernés... ou le serez peit-être un jour.
Voici l'histoire émouvante que racontait ce diaporama.

Cher fils...
Le jour où tu trouveras que je suis devenu très vieux, essaie d’avoir un peu de patience envers moi et essaie surtout de me comprendre.
Si je me salis en mangeant… si j’ai de la difficulté à m’habiller… sois patient ! Souviens-toi des heures que j’ai passées à t’apprendre toutes sortes de nouvelles choses quand tu étais juste un petit garçon.
Si je répète la même chose des dizaines de fois, ne m’interromps pas ! Écoute-moi !
Quand tu étais petit, tu voulais que je te lise la même histoire, soir après soir, jusqu’à ce que tu t’endormes.
Si je ne me lave plus aussi souvent sous la douche, ne me réprimande pas et ne me dis pas que c’est une honte.
Souviens-toi combien de raisons je devais inventer pour te faire prendre un bain quand tu étais petit.
En voyant mon ignorance vis-à-vis des nouvelles technologies, ne te moque pas de moi mais laisse-moi plutôt le temps d’assimiler tout ça et de comprendre.
Je t’ai appris tant de choses… bien manger… bien t’habiller… bien te présenter… comment confronter les problèmes de la vie…
S’il m’arrive à l’occasion de manquer de mémoire ou de ne pouvoir suivre une conversation… laisse-moi le temps nécessaire pour me souvenir… et si je n’y parviens pas, ne deviens pas nerveux et arrogant… car le plus important pour moi, c’est d’être avec toi et de pouvoir te parler.
Si je refuse de manger, ne me force pas !
Je sais très bien quand j’ai faim et quand je n’ai pas faim.
Quand mes pauvres jambes ne me permettent plus de me déplacer comme avant… …tends-moi le bras comme je tenais tes petites mains pour t’apprendre à faire tes premiers pas.
Et quand un jour, je te dirai que je ne veux plus vivre… que je veux mourir… ne te fâche pas… car un jour, tu comprendras aussi à ton tour !
Essaie de comprendre qu’à mon âge on ne vit plus vraiment. On survit simplement !
Un jour, tu comprendras que, malgré toutes mes erreurs, j’ai toujours voulu ce qui était le mieux pour toi et que je te préparais le terrain pour quand tu serais grand.
Tu ne dois pas te sentir triste, malheureux ou incompétent face à ma vieillesse et à mon état. Tu dois rester près de moi, essayer de comprendre ce que je vis, faire de ton mieux
comme je l’ai fait à ta naissance.
Aide-moi à marcher… aide-moi à terminer ma vie avec amour et patience. La seule façon qu’il me reste pour t’en remercier, c’est un sourire et beaucoup d’amour pour toi.
Je t’aime… mon fils !
Ton père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicole Provence
Concierge de C Entre Nous
Concierge de C Entre Nous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1221
Age : 69
Localisation : Isère
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Cher fils...   Mar 6 Nov - 7:19

Là , Liberté tu touches le coin sensible, celui dont on veut éviter de parler parce qu'il blesse, culpabilise, qu'il désoriente. J'ai vécu ce moment et je suis passée par toutes ces phases, de tolérance, de compréhension vite dépassé par l'impatience de rage, de révolte, contre la vie et moi-même et parfois contre la personne elle-même. Et même si on nous dit que cette réaction est normale et compréhensive...c'est dur de l'accepter, de tout accepter pour toi, pour l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nicoleprovence.bloguez.com
Liberté
Controle Aérien de CEN
Controle Aérien de CEN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8043
Age : 69
Localisation : Près de la bonne mère
Date d'inscription : 10/07/2005

MessageSujet: Re: Cher fils...   Mar 6 Nov - 10:26

Moi aussi je suis passée par là avec ma mère et je continue avec mon père... et l'impatience, l'irritation voire la colère, puis la culpabilité, en passant par l'indécision et l'incompétence... je connais...

Quand ma mère était encore là je me suis acheté ce livre : "Quand le caractère devient difficile avec l'âge" (sous titre : "aider nos parents sans se laisse dévorer")... très instructif pour tenter de comprendre les mécanismes mentaux du vieillisement....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Valkyrie
Ordinatis Erectus
Ordinatis Erectus
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3117
Age : 49
Localisation : Trés certainement d'une autre planète...
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Cher fils...   Mar 6 Nov - 10:31

Oui, il est très beau ce texte... sauf que les trois quart du temps, le père est absent dans toutes les phases... et parfois c'est la mère aussi celà arrive... finalement, je ne sais pas si c'est conscient, mais l'être humain reproduit très bien ce qu'il reçoit en règle générale bien qu'il y en ait qui exagère par égoïsme sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Controle Aérien de CEN
Controle Aérien de CEN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8043
Age : 69
Localisation : Près de la bonne mère
Date d'inscription : 10/07/2005

MessageSujet: Re: Cher fils...   Mar 6 Nov - 10:55

The Valkyrie a écrit:
... sauf que les trois quart du temps, le père est absent dans toutes les phases... .
Je n'ai pas compris, Val...

The Valkyrie a écrit:
et parfois c'est la mère aussi celà arrive... .
Bien sûr... le texte est d'un père s'adressant à son fils mais on peut tout à fait le transposer à la mère et à la fille...

The Valkyrie a écrit:
finalement, je ne sais pas si c'est conscient, mais l'être humain reproduit très bien ce qu'il reçoit en règle générale bien qu'il y en ait qui exagère par égoïsme sans doute.
Tu veux bien préciser ta pensée ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gégé
C-Entre-Nous Premier
C-Entre-Nous Premier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9053
Age : 64
Localisation : Chez lui dans son Bourbonnais non natal
Date d'inscription : 28/06/2005

MessageSujet: Re: Cher fils...   Mar 6 Nov - 11:35

The Valkyrie a écrit:
Oui, il est très beau ce texte... sauf que les trois quart du temps, le père est absent dans toutes les phases... et parfois c'est la mère aussi celà arrive... finalement, je ne sais pas si c'est conscient, mais l'être humain reproduit très bien ce qu'il reçoit en règle générale bien qu'il y en ait qui exagère par égoïsme sans doute.
Je ne crois pas qu'il faille transformer le père en personne toujours absente ou (presque) jamais présente dans l'éducation d'un enfant et l'apprentissage de la vie. Même si des fois c'est vrai. Il en est de même pour la mère aussi, des fois.
Très beau ton texte là Liberté. Il est vrai qu'il est vrai (bis) pour la mère, les grands parents, les grands frères et soeurs, les voisins, etc... Toutes les personnes qui ont aidé à l'épanouissement d'un enfant, qui l'ont accompagné pour qu'il deviennent un adulte.

_________________
Quand l'écran s'allume je tape sur mon clavier, tous les mots sans voix qu'on s'dit avec les doigts
et merci à http://pestouille.free.fr pour les bannières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anakin
Langue pendue
Langue pendue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 548
Age : 42
Localisation : Hyères les Palmiers ou sinon au temple Jedi
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Cher fils...   Mar 6 Nov - 14:01

Je viens de lire ce texte que tu as écris Liberté.
Il permet de voir tant de choses auxquelles on ne pense pas forcément quand on est dans cette situation.
Je me dis que c'est une chance d'avoir pu le lire que si des fois je me retrouve dans le même cas avec l'un de mes parents... Oups
Mais je pense aussi à une personne chère à mon coeur qui n'aura pas eu la chance de voir son père vieillir... Décu

Merci pour ce texte Liberté bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supernova
La Bonne Étoile de CEN
La Bonne Étoile de CEN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4747
Age : 60
Localisation : Breizh
Date d'inscription : 28/06/2005

MessageSujet: Re: Cher fils...   Mar 6 Nov - 14:04

C'est très beau, certes.....
mais je deviens réticente devant ce genre de textes où l'on n'a pas d'autres choix logiques que d'être d'accord. Il en circule beaucoup sur la toile, et j'ai envie d'écarter ou de soulever le rideau pour voir ce qu'il y a derrière.
Je trouve ces textes ultra culpabilisants. Est-ce que les parents que nous sommes sont TOUJOURS parfaits ? Des erreurs, ils ont en fait aussi ! et parfois l'enfant en a été tellement traumatisé qu'il doit se guérir à coup de psychothérapie une fois adulte.

Et si on acceptait sa non-perfection, tout simplement ?

Ne retrouverions-nous pas notre part de compassion ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nounou Nini
Singus Ordinatis
Singus Ordinatis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1749
Age : 51
Localisation : A vol d'oiseau entre un champs de blé et un château
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Cher fils...   Mar 6 Nov - 15:43

Ben voilà je suis d'accord avec toi Supernova...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gégé
C-Entre-Nous Premier
C-Entre-Nous Premier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9053
Age : 64
Localisation : Chez lui dans son Bourbonnais non natal
Date d'inscription : 28/06/2005

MessageSujet: Re: Cher fils...   Mar 6 Nov - 18:53

Et pas con sup'. C'est vrai qu'il est facile de se sentir coupable après de telles lectures car ben c'est un peu nous tous dans une situation donnée. Mais on oublie les autres, toutes les autres qui ont fait que ....
Oui, il faut accepter sa non-perfection car de toute façon c'est toujours elle qui nous guidera à la fin.
Ne retrouverions nous pas notre part de compassion ??? Peut-être en fait.
A l'inverse de ces textes, tes posts par contre nous invitent souvent à réfléchir et on en redemande

_________________
Quand l'écran s'allume je tape sur mon clavier, tous les mots sans voix qu'on s'dit avec les doigts
et merci à http://pestouille.free.fr pour les bannières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Controle Aérien de CEN
Controle Aérien de CEN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8043
Age : 69
Localisation : Près de la bonne mère
Date d'inscription : 10/07/2005

MessageSujet: Re: Cher fils...   Mar 6 Nov - 20:00

Bien sûr, Sup... je ne peux qu'être d'accord...
Ceci étant, il n'empêche que...
Lorsque nos parents en arrivent à avoir leurs facultés amoindries, parfois de manière importante... il faut s'occuper d'eux et ce n'est pas facile...et je sais de quoi je parle... Il faut s'en occuper même lorsqu'on a été en opposition -opposition temporaire ou quasi permanente- même lorsqu'il subsiste des blessures qui remontent à loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supernova
La Bonne Étoile de CEN
La Bonne Étoile de CEN
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4747
Age : 60
Localisation : Breizh
Date d'inscription : 28/06/2005

MessageSujet: Re: Cher fils...   Mar 6 Nov - 20:38

Je pense qu'on n'est pas préparé à voir ses parents décliner, surtout de nos jours où on gomme la souffrance, la vieillesse et la déchéance. Nos vies sont de plus en plus sectorisées, voire barricadées, dès que la maladie pointe son nez, on cherche une maison de convalescence, de retraite et hop : problème évacué. Mais on oublie que cette présence, même pénible, nous rend plus fort aussi.
Je suis tout à fait d'accord pour dire que ce n'est pas facile, voire difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Valkyrie
Ordinatis Erectus
Ordinatis Erectus
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3117
Age : 49
Localisation : Trés certainement d'une autre planète...
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Cher fils...   Mer 7 Nov - 0:30

Bon vue l'heure, je vais essayer de ne pas faire du langage de "The Valkyrie !"...

En fait tout bêtement, je voulais dire qu'un père délaissant son fils (le bain, la marche, le soutien etc... ) s'est vu délaisser en prenant de l'age par son propre fils.

Bon vu l'heure et mes crampes de "chez pas quoi" dans mon ventrons (malgré sa belle carapace) et neuneurones fatigués je pourrais pas expliquer davantage. J'espère que j'ai pas oublié de mot aussi... (car ça, ça complique aussi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty
Pipelette
Pipelette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 161
Age : 28
Localisation : Bordeaux/Bardonnechia
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Cher fils...   Jeu 8 Nov - 6:25

Ouille, oui compliqué là Val Oups

Je pense qu'en fait, on souhaite tous ne pas voir nos parents décliner. Le pire pour moi serait que les miens soient atteints de la maladie d'Eizelmer.
Ca doit être terrible après tant d'années passées sous le même toit de voir vos parents qui ne se souviennent plus de vous Décu
Ensuite pour savoir comment on réagirait par rapport à ce que dit le texte de Liberté sais pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tinou
Ordinatis Erectus
Ordinatis Erectus
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3381
Age : 65
Localisation : Alpes de Haute- Provence
Date d'inscription : 28/06/2005

MessageSujet: Re: Cher fils...   Jeu 8 Nov - 9:17

Bon! je prend seulement connaissance de ce post! trop long, j'y reviendrai....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caronichou
Pipelette
Pipelette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 182
Age : 28
Localisation : Blainville/Québec
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Cher fils...   Dim 11 Nov - 5:21

Je n'ai pas sut lire vaut commentaires... Tellement cette lettre ma remuer l'intérieur... Je pleures a chaude larmes incapable de relire certains passages.

Me rappelant ma grand-mère qui souffre d'alzheimer... Que je vois s'éteindre à petit feu seule dans un centre pour personnes agées... Ça me fait tellement souffrire de la voir comme ça...

Cette lettre a touchées mon coeur comme si s'était elle qui me l'avait écrit... Combien de fois, je suis tombée... et c'était elle qui me tendait la main pour me faire me relevée...

Je n'ai plus qu'une chose à dire... Je t'aime Cloclo...

Edit après la lecture : Difficile de ne pas être d'accord avec ce genre de texte. Comprenant toute la souffrance derrière ce bouquet de paroles. Cependant je rejoins un peu Supernova... Encore une fois on rejette le blame sur les enfants " indignes" Cependant, faut voir ce que les parents ont fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oxyfred
Croma-ordinatis
Croma-ordinatis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1809
Age : 44
Localisation : normandie
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Cher fils...   Dim 11 Nov - 9:04

pas mal lib
dure la vie rien nous épargne toujours jugé rien n'est parfait...
val perso je suis le preuve vivante qu'un père peut être présent totaleemnt dans l'éducation de ses enfants. cela fait sept ans que je n'ai pas de stabilité professionnelle pour un maximum de disponibilité pour eux.
et sans mes enfants je meure...
je comprend ton avis je te prouve qu'il existe toujours des exceptions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cher fils...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cher fils...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fils de politique méritocratie
» Avoir un fils.....
» mon fils de 2 ans "tape des crises"
» OU TROUVER DU MAC PAS CHER
» Où acheter un bon autocuiseur pas trop cher ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C Entre Nous :: Entre nous dans les rapports humains :: Du côté de la famille-
Sauter vers: